Le Vagabond

Sofsof balance des bâtons à Speedy

Éloge du bâton joujou selon Speedy

Y’a des bouts d’bois qui m’appellent et m’attirent
Au fil des jours, j’les croque comme de la mie.
Quand je m’arrête, c’est pour me faire des amis
J’peux pas rester, y’a tant d’bâtons à anéantir.
Il s’peut qu’un beau jour, je me repose enfin
Jusqu’à ce jour, je les croque comme un sourd !

Hommage au générique de la série Le Vagabond !

Partagez !

Laisser un commentaire